noPILLS à la station d’epuration de Bellecombe, France

Présentation et premiers résultats du projet IRMISE
Pour plus d’informations cliquez ici.

Une file de traitement de station d’épuration dédiée aux effluents hospitaliers: un site pilote unique en Europe pour caractériser les rejets de résidus de médicaments
Pour plus d’informations cliquez ici.

 

La station d’épuration de “Bellecombe”

La station d’épuration de “Bellecombe” est située au sud du lac de Genève, à Scientrier, proche de la ville de Reignier-Esery.

Toute proche de son exutoire, la rivière frontalière Arve, la station de traitement a mis en place une filière spécifique de traitement de l’effluent hospitalier; ainsi le Centre Hospitalier Alpes Léman (CHAL), situé face à la station sur l’autre rive de l’Arve, y est directement connecté. L’Arve, qui coule à environ 20 km en amont de Genève et rejoint le Rhône, est utilisée par la Suisse comme ressource d’eau de consommation au travers de berges filtrantes. Cette situation sensible – et le souhait du Syndicat des Eaux de Bellecombe en accord avec le CHAL d’adopter une approche environnementale selon la législation – fut la raison pour initier les projets de gestion des eaux usées et ce, en accord avec les préoccupations régionales, notamment du Syndicat des Eaux de Bellecombe. En France, un Syndicat des Eaux est une structure de coopération entre des municipalités (décret de 1935) pour permettre aux décideurs locaux (institutions publiques et municipalités) de se rassembler. Le Syndicat de Bellecombe regroupe 13 municipalités, représentant 20 000 habitants, 230 km de réseaux avec 30 stations de pompage et une station d’épuration de 32 000 EH.

Autour de cette situation particulière, un consortium de partenaires scientifiques et de parties prenantes a été crée sous la coordination du GRAIE (Groupe de Recherche  Rhone-Alpes sur les Infrastructures et lEau) qui assure le déroulement des projets autour des différents équipements en partenariat avec le CHAL et le Syndicat des Eaux.

Le consortium SIPIBEL regroupe de nombreux partenaires :

•         Syndicat Intercommunal de Bellecombe
•         CHAL
•         SM3A
•         INSA
•         ISA
•         ENTPE
•         GRESE – Université de Limoges
•         Université Paris Sud
•         Ministère de la Santé
•         Ministère de l’Environnement
•         Suez-Degrémont
•         Agence de l’eau
•         Conseil Géneral Haute Savoie
•         Region Rhone-Alpes
•         DDT 74
•         ONEMA
•         ARS
•         GRAIE
•         CIPEL

La recherche est représentée par INSA, Université Paris-Sud, SCA CNRS, Suez-Degrémont, ENTPE, Université de Limoges.

Exemple d’étude :
•        Construction et calage d’un modèle prévisionnel des flux de micropolluants d’un basin versant urbain et d’un hospital
•        Développement de methods d’analyse des résidus pharmaceutiques et le leur metabolites dans l’eau, les boues et les organismes.
•        Etude du devenir de micropolluant (métaux et pharmaceutiques) lors des différentes étapes du traitement des boues.

Ce projet est également connecté au projet INTERREG IV A IRMISE Arve Aval coordonné par le GRAIE. Ce projet porte sur l’impact des rejets de micropolluants (résidus pharmaceutiques) des stations d’épuration. Il comprend des mesures, de la modélisation et une étude stratégique sur la perceptions et les différents scenario de gestion.

Plus d’infos sur SIPIBEL

Plus d’infos sur CHAL

Additional news:   1  2  3  4 


Involved stakeholders in project area

partner_limoges